L'aventure du trolleybus bruxellois

 

La ligne 54 fut donc ouverte à l’exploitation le 18 avril 1939 entre Forest et la place du Luxembourg, et un peu plus d’un mois après, le 30 mai, atteignit le centre de Machelen.  A cette occasion, la ligne bénéficia d’une billetterie particulière, qui sera étendue à d’autres lignes suburbaines par la suite.

Vers la fin de 1939, un service partiel s’ajoute au service complet : 54 barré Avenue Rogier – Luxembourg – Place Albert.

 

En début d'exploitation, le trolleybus 6012 arrive au sommet de la rampe de l'avenue Victor Rousseau, près du Parc Duden, environ 1939.

En 1940, la guerre éclate.  Les différentes restrictions imposées par l’occupant vont entraîner un certain succès auprès de ces véhicules. Mais bien sur, les conditions d’exploitation se feront de plus en plus difficiles, suite notamment au manque d’entretien des installations et au manque de pneus, puis à la remise en service progressive des bus à la fin de la guerre.  Le parcours de la ligne n’a pas été épargné non plus au cours de la guerre, surtout dans sa partie nord (la ligne passe à proximité de la gare de formation de Schaerbeek, qui fut bombardée plusieurs fois).  On peut citer qu’un véhicule fut totalement détruit par un incendie suite à une explosion à Haren. Vers 1945, seuls 2 véhicules assurent le service sur le 54 barré, prolongé temporairement jusque Forest.  La fin des restrictions et la possibilité de réaliser un nouveau stock permettront la remise en place progressive de la situation normale.  La popularité de la ligne ne se dément d’ailleurs pas : en 1952, le 54 barré atteint l’Eglise Saint-Vincent à Evere.

Les lendemains de la guerre furent moins enchanteurs pour la ligne de trolleybus : la technique a évolué dans les autres modes de transports : la motrice PCC apparaît sur le réseau bruxellois, et l’autobus, au cours des années 50, propose une alternative économique beaucoup plus intéressante que le trolleybus.  Au fil des ans, les coûts d’entretien et d’exploitation de la ligne vont grandissant, et le matériel s’use.  De plus, l’augmentation du trafic automobile va rendre plus délicate la circulation de ces véhicules dans les rues étroites d’Ixelles.  Une première solution fut trouvée pour remédier à ce problème : ce fut la déviation de la ligne, en direction de Machelen, entre la place Fernand Cocq et la rue de Dublin, par les rues du Conseil, Sans-Souci et de la Longue Vie, en 1956.

Un autobus Brossel AB6DS entame la descente de l'avenue Victor Rousseau, au carrefour avec l'avenue du Domaine. Ces véhicules ont circulé sur la ligne pour remplacer des trolleybus défectueux. Le bus 504, ici représenté, existe encore de nos jours, il fait partie des collections du MTUB.

Mais inexorablement, le destin du trolleybus semble tracé : vers 1960, des autobus Brossel AB6DS se mettent à circuler conjointement avec les trolleybus.  Les défauts et réparations augmentant de plus en plus sur les trolleybus, on sent l’usure jusqu’à la corde.  Ce furent en effet des trolleybus à bout de souffle qui cédèrent définitivement le relais à l’autobus le 14 février 1964.

 

Indicateurs de destination :

54 barré à la mise en service en 1939

54 complet avec chiffres rouges, mai 1939

54 barré mis en service en 1942

54 barré mis en service en 1952.  La mention "Eglise' fut remplacée par 'place' peu de temps après

Les films de retour au dépôt étaient les suivants :

Mention 'Dépôt' à la mise en service

Mention 'Dépôt' au lendemain de la guerre

Mention 'Dépôt' à partir de 1952

N'oublions pas quleques films particuliers :

rentrées au dépôt, vers 1958

rentrées au dépôt, vers 1958

rentrées au dépôt, vers 1958, notez la couleur blanche là où il y a du texte.

mention spéciale occasionnelle, vers 1955, en cas de festivités ou de marché.  Ces mentions étaient sur papier fort

idem.

 

Ni même le contenu des premiers indicateurs latéraux :

indication d'origine

variante au n°1 (existait également en 54 barré)

(Note : si vous possédez des photos d'époque de trolleybus et si vous voulez m'aider à illustrer le sujet, merci de m'envoyer vos documents par e-mail (info@ligne54.be)

retour au menu principal